AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Réouverture du forum ! Veuillez vous faire référencer
>> ICI <<
Merci pour votre patience, et re-bienvenue parmi nous !

Partagez | 
 

 ♣ Description des groupes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il Padrino

avatar

[ M A I T R E ]
{ ~ Who are you? ~ }



Messages : 95
Date d'inscription : 01/04/2010


MessageSujet: ♣ Description des groupes   Dim 18 Avr - 9:02

Braccia diritte – Bras droit

    Ils sont dangereux, hargneux, détestables, mais fidèles, tels des petits chiens qui suivraient leur maitre. Ils sont les mains du Parrain, ceux qui se chargent d’exécuter les ordres. Leur caractère est sans pitié, rien ne sert de les apitoyer, tout pourrais être pire.
    Les bras droit sont un groupe d’une importance capitale : Seuls eux connaissent l’identité du Parrain, et ne le répéterais à personne pour rien au monde. Plutôt mourir que de trahir leur maître – oui, ca fait très sado-maso, dit comme ça -. Et dans tout les cas, s’ils le trahissaient, se serait la mort qui viendrait la première à leur rencontre.
    Petit groupe d’élus, chacun est à la charge d’un quartier, le parrain les convoque quasiment tout les jours afin de recevoir les dernières nouvelles et prendre les décisions. Si ces hommes – ou femmes – n’étaient pas là, le maitre ne saurait que faire, tant le travail s’abattrait sur ses épaules.
    Bien sur, entre eux, c’est la guerre. Chacun veut gagner les beaux yeux du parrain, et chacun tente de rabaisser les autres. Ils ne sont pas les meilleurs amis du monde, donc, loin de là. Tous ensemble, ils sont les pire ennemis de la ville, et seuls quelque uns parviennent à s’entendre… à peu près cordialement.

Soci del diavolo – Les associés du diable

    Des mafieux comme il en existe tant. Ils ne sont pas en haut de la hiérarchie, ils ne sont pas haïs par le parrain. Ils sont juste ses fidèles assistants. Disons qu’ils sont plutôt les assistants des bras droit, dans la mesure où le Parrain préfère roupiller plutôt que de travailler, et se charge d’une seule partie des ordres.
    Ces « associés » sont généralement des mafieux qui écoutent, font partis de la famille sans être proches du parrain. Ils le respectent plus que tout, et sont près à mourir pour lui – dans tout les cas, s’ils le trahissent, ils meurent.
    Les Soci sont donc les mafieux les plus « communs » de la ville ; qui ont tout type de caractère, mais la gâchette facile, comme tous ici ou presque, de toute façon.
    Certaines ententes pour le travail sont connues de la famille, et quelques uns travaillent en binômes – approuvés par le Parrain, bien entendu.

La Talpa di Fuoco – La taupe de feu

    Ils ont eu la très bonne idée de s’entraider : Ces mafieux viennent d’autres mafias italiennes pour la plupart, et devraient être indépendants. Mais par soucis de la mission, ils ont formés une sorte de « mafia justicière » qui a pour but de renverser le Parrain. Ils se sont associés après s’être rendu compte que leur action, individuelle, ne pourrait jamais aboutir. C’est le groupe qui fait la force, et non pas l’individu.
    Les mafias auxquelles ils appartiennent ne sont pas nécessairement au courant que des membres de leur famille ont pactisés avec « l’ennemi », mais certaines sont au courant.
    On pourrait se demander le but premier de ces actions ? Il n’y en a pas véritablement, si ce n’est le fait de renverser une mafia ennemie, et ça, tout les mafieux aiment. Enfin, cette organisation reste bien sur aussi secrète qu’elle le peut… Tout le monde se doute qu’une Mafia escroc existe, que TOUS les tireurs d’élites masqués ne sont pas à la solde du parrain, et même le parrain s’en doute. Il pourrait même en faire parti, après tout.
    Ils se nourrissent exclusivement des restes, comme on peut les appeler : pour les armes, ils passent en dernier, pour ne pas attirer les regards. Le capital général, c’est de la cotisation. Afin d’obtenir des informations – informateurs plutôt nombreux – ils préfèrent attendre plutôt que de forcer : la violence envers civils, ils n’aiment pas. Mais ils cultivent une haine du parrain inconditionnelle, et seraient pour la plupart près à mourir pour leur famille, afin de rentrer victorieux.
    Pour finir, enfin et surtout, il règne dans leur planque – qui change régulièrement – une ambiance bonne enfant, très conviviale et sympathique… le contraire total des bras droits.

    Note : ce groupe est le seul dont le nom existe vraiment pour ses membres. Les autres ne sont qu'invention par rapport au statut.

Banderuole Cacciate – Girouettes chassées

    Enfin un groupe qui n’est pas composé essentiellement que de mafieux !
    Les girouettes chassées… ce sont les personnes qui sont recherchées. Ils peuvent l’être par la police, dans le cas ou ils ont commis une faute très grave qui pourrait leur couter la vie ; mais également par la mafia, dans le cas ou ils ont trahis la famille – pour de nombreuses raisons.
    Ces personnes sont donc en fuites perpétuelle, déménages souvent, s’ils ne vivent pas dehors en permanence. Les plus chanceux ont de faux papiers et peuvent vivre à peu près normalement, tout en devant faire attention à ne commettre aucune infraction.
    Ce groupe est également composé des évadés éventuels. De prison, dans la plupart du temps, ils auront pu porter à leur avantage les quelques bombes puantes [oui, bombes] que les mafieux introduisent, afin de mettre la pagaille ou bien d’espérer « récupérer » l’un des leurs.
    On peut ainsi les décrire comme « dans la merde ».

Scappini Dannati – Scapins Damnés


    Ce groupe est celui des mafieux, mais vraiment des solitaires…
    Ce sont des sortes de mafias, mais sans l’être. En fait, ce groupe contient tout ceux qui ont des métiers comparables à ce que la Mafia fait en général, mais aucun d’entre eux ne fait parti de la famille : ils sont donc vaguement recherchés, et sont d’une grande utilité pour le parrain. Eux, ils veulent rester seuls – souvent – et tentent de fuir l’organisation immorale (bien qu’ils ne le soient pas plus.) Leur but n’est en rien de renverser le parrain : dans ce cas, ils auraient rejoint la Talpa di Fuoco.
    Dans un autre sens, il y en a certains que le parrain souhaite éradiquer, tout bonnement : un proxénète qui manipule tout une rue, ce n’est vraiment pas bon pour lui, et la solution unique, c’est la mort, tout simplement.

    Les métiers qui correspondent souvent à ce groupe – et les plus connus – sont les proxénètes, les free lancers, les tueurs à gages etc… Mais ils peuvent bien sur exercer d’autres activités plus évoluées et inventées ♥

Civile speranza – Les civils de l'espoir

    Les civils… Les seuls qui n’aient pas ou presque de liens avec la mafia. Ce groupe se compose donc de personnages que l’on pourrait qualifier de… normaux.
    Les civiles peuvent pourtant être manipulés par la mafia, c’est ce qui arrive fréquemment, et le commerçants qui doivent payer tout les mois d’énormes rentes au parrain en font parti… même s’ils sont quelque fois plus proches des mafieux plutôt que de leur famille (malheureusement, pour rembourser des dettes, beaucoup de commerçants jouent aux cartes pour de l’argent avec la Mafia, ce qui est très rarement à leur avantage.)
    En dehors des commerçants et des personnes normales, les civils peuvent être les prostitué(es) et les informateurs potentiels, qui n’ont pourtant pas de « place attitrée » au sein de la famille : ils peuvent être utiles une ou deux fois, cela suffit à avoir des liens avec eux. Une fois qu’ils vous ont repéré, vous pouvez être surs qu’ils ne vous lâcheront plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infam-industry.forum-actif.net
 

♣ Description des groupes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infam Industry :: 
To start as well as everyone
 ::  Rules & Context
-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com