AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Réouverture du forum ! Veuillez vous faire référencer
>> ICI <<
Merci pour votre patience, et re-bienvenue parmi nous !

Partagez | 
 

 Vitto ; call me V. -- 10%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vitto Conti

avatar


Messages : 1
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 25


Police record ~
♥ Inventaire de poche ♥:
♥ Petites choses en plus ♥:
♥ Répondeur téléphonique ♥:

MessageSujet: Vitto ; call me V. -- 10%   Mer 17 Nov - 10:53

n° d'immatriculation XXVI.

Stade premier



    Prénom(s) : Vitto
    Nom : Conti
    Surnom : V.
    Date de Naissance et âge : to see;
    Groupe : Banderuole cacciate
    Nationalité : Italien
    Manie, habitude, tic : to see
    Sous Groupe : Catena di Pirati



Le sujet présente-il des carences ?

Stade second


L’homme vint près de ma porte ce mercredi. J’entendais le « clac » de ses pas, le souffle rauque de sa voix. Depuis que je le connaissais, il avait toujours toussé. Peut-être que cela venait-il d’une maladie ? Son passé me restait une énigme. Une énigme que je souhaitais malgré tout résoudre. Après tout, que vaut le plaisir de la vie, ici, si on ne trouve pas d’intérêt à apprendre à connaître ses pensionnaires ? Les pensionnaires ici, on ne sait pas trop d’ou ils venaient. Des ombres à la recherche d’une proie, la grande faucheuse qui vient leur rendre visite, ces pas et ces cris, ces souffles et ces larmes, on ne sait pas. On ne voit pas ; on ne veut pas voir, aussi. Alors on se taisait, on se bouchait les oreilles, on se concentrait sur le tambour bâtant la mesure sous notre poitrine. On ne voulait pas cacher tout les bruits en frappant contre le mur décrépi nos corps – le sang restait caillé sur le crépi usé, dangereux, piquant, salissant.
Il s’arrêta devant la cellule de Paulo, un jeune arrivé depuis peu. L’assiette de bouillie épaisse que l’on nous donnait comme seule nourriture par jour lui fut lancée, comme à un chien en haleine, attendant patiemment sa viande. Et il chuchota un « merci » qui se perdit dans le fin fond de tous les sons environnants. Et l’Homme ne lui répondit pas, l’Homme continua sont chemin, lent, macabre.
Moi je suis habitué, à force. Et l’homme ne s’arrête plus devant ma cellule. Ou est l’intérêt, répondrais-je à toute question, de vouloir communiquer avec un quelconque monde extérieur à cette cellule miteuse ? Il passe, me jette la gamelle, je grogne, et il continue. Sans s’arrêter, sans regarder par la minuscule lucarne, sans prendre le temps d’observer l’état des cages de ses animaux. Et il continuait, inlassablement.
Les gouttelettes de l’averse de la veille se confondaient avec le cliquetis des rats sur le béton qui constituait le sol ou l’on marchait. Le béton coulé est moins cher et plus pratique à nettoyer, lorsque des tâches apparaissent. On entendait parfois des hommes être tirés, de force ou de gré, dans leur cellule ; ils étaient trop faibles pour se déplacer d’eux même, on entendait leurs membres déboités, cassés, brisés, glisser en rythme contre le sol ; Ils n’étaient plus que des morts-vivants, on ne savait pas ou ils allaient, on priait pour eux. Pour peu que nous respections la volonté damnée qui nous avait emmenés en enfer ;
L’Homme s’habillait toujours de noir. A vrai dire, pour le nombre de fois ou je l’ai vu, je ne saurais dire, mais je le voyais noir. Noir de nuit, noir de jais, noir de mort. J’étais si naïf, à l’époque, je ne me doutais pas que la cellule dans laquelle j’étais enfermé était pour moi mon seul refuge face à la mort prochaine qui m’attendait, sitôt que j’en aurais franchi le pas.



Under Construction


Le défibrillateur !

Stade troisième




    Pseudo: Votre pire cauchemar !
    âge, sexe : Uniquement avec le Chat de Chrödinger, car j'aime le gout du risque.
    Avatar de votre personnage : Lelouch Lamperouge / Zero - Code Geass
    Comment avez-vous connu le forum ? : Une sorte d'illumination divine. Un peu la fondatrice mec.
    Qu'aimez-vous/Détestez-vous dedans ? : virez la fondatrice.
    Autres ? : Take This gun of my head and play, et Dimitri vous fera une gâterie, il vous le promet ~



Fiche en pire que construction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vitto ; call me V. -- 10%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Infam Industry :: 
To start as well as everyone
 :: Tell me who you are !
-


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Autres MMORPG